Le Blog

La 5G, un mix de 3D et 4K ?

N’étant pas spécialiste, je rapporte simplement dans cet article trois constats captés au cours d’une passionnante rencontre sur la 5G, organisée par Nantes Métropole et que j’ai eu le plaisir d’animer.

Ces trois constats, profondément liés entre eux, sont les suivants :

1/ Peut-on se mettre au vert avec la 5G ?

Parmi les 6 thématiques sensibles retenues par la Mission préparatoire (voir fin d’article), l’impact écologique s’avère la préoccupation majeure commune à tous les acteurs.

Chez les élus qui prennent la parole, c’est une préoccupation centrale.

Gilles Babinet, entrepreneur à succès et conseiller numérique auprès des grandes instances, ouvre son intervention sur son attachement à l’environnement. Pour nourrir le débat public, il a d’ailleurs envie de refaire les calculs de consommation et d’impact CO2 car il pense que certains circulant sur le web sont erronés, ce qui fausse l’appréciation.

Quentin Adam, entrepreneur de la French Tech se présente comme résolument investi sur la thématique écologique. Selon lui, elle doit être au coeur du développement technologique et des solutions que nous apporterons aux enjeux démographiques. Sa grande équation à résoudre : Comment la technologie peut nous permettre de vivre sur Terre à 7 milliards ?

Cette convergence montre que la « Valeur écologique », composée de responsabilité, de sincérité, de courage, de concertation scientifique, doit être un outil d’aide à la décision, un levier d’action pour mettre en place de vrais programmes de développement durable dans les déploiements technologiques.

2/ 5G une pièce du puzzle numérique !

Il est important de resituer la 5G comme une composante parmi d’autres dans l’écosystème numérique car finalement les enjeux et controverses soulevés par ce débat couvrent un champ plus large que la simple technologie de télécommunications. Le débat est une opportunité de réflexion collective sur le sujet global du monde numérique, bien au-delà de la seule 5G et ses antennes. Un simple exemple avec le questionnement autour de l’impact environnemental des cryptomonnaies.

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/bitcoin-ethereum-nft-quel-est-limpact-des-cryptomonnaies-sur-lenvironnement-1299181

Quand la 4K est déjà très lourde à gérer en vidéo, on nous propose la 8 K ??? Sur certains usages professionnels de captation panoramique avec besoin de zoom puissant dans l’image pourquoi pas ? Mais au quotidien, si notre œil ne fait pas de différence, … on m’explique le besoin de renouveler encore tout le matériel ?

Cette nouvelle étape 5G nous donne une occasion forte de formaliser le monde numérique que nous souhaitons pour demain avec un réapprentissage du temps long, des phases de déconnexion décidées et tenues, une meilleure conscience de la fragilité du digital (incendie OVH, cyber attaques massives sur Microsoft, Solar Winds, …) Ce qui nous mène tout droit au troisième thème, les usages, notre capacité à utiliser les outils de notre quotidien avec suffisamment de recul.

3/ Web addict ou Zen user ?

Si la 5G offre un formidable potentiel de nouvelles fonctionnalités à l’industrie (Connexion Machine 2 Machine, simulation 3D digitale de processus, jumeau numérique, …), elle peut apparaître superflue dans beaucoup d’usages pour particuliers. Comment offrir d’importantes fonctionnalités supplémentaires tout en demandant de rationaliser son mode d’utilisation et sa consommation ? C’est un paradoxe qui nous ramène à l’impact environnemental. Oui, la 5G est beaucoup plus efficace dans le transport des données donc à transfert équivalent, elle est moins énergivore que la 4G, donc progrès. Mais si dans le même temps, les nouvelles fonctionnalités proposées nous incitent à consommer davantage, l’équation finira par être défavorable.

Un des enjeux sera de faire suffisamment de pédagogie pour concilier ouverture du champ des possibles et « relative » sobriété numérique dans les usages. Un grand écart paradoxal pas impossible mais complexe à instaurer. Comme sur la route, avec une grande majorité des véhicules qui peuvent faire des pointes entre 200 et 260 km/h, alors que partout, la vitesse est limitée à 130 km/h !

Même si certaines addictions comportementales augmentent, on constate dans le confinement actuel un moment de saturation dans l’usage des technos. On veut de la VRAIE VIE !!! On veut revenir IRL !!! De quoi relativiser l’intérêt d’être sidéré devant son écran miniature H 24.

Des outils d’appréciation

Charte métropolitaine de la donnée

Une initiative de Nantes Métropole s’est dotée, en 2019, d’un cadre éthique défini en concertation avec la société civile.

La Charte métropolitaine de la donnée repose sur 4 engagements :

Garantir la souveraineté de la collectivité sur ses données, protéger les

données, garantir la transparence et favoriser de nouveaux usages.

En savoir plus : https://metropole.nantes.fr/charte-donnee

Dans le lien ci-dessous :

– L’intégral de la rencontre Nantes Méropole en replay. Utilisez les repères temps pour accéder aux différentes parties.

– Le livret Mission préparatoire avec des décryptages à diffuser (PDF téléchargeable)

– 6 synthèses thématiques

https://dialoguecitoyen.metropole.nantes.fr/project/5g/step/decryptage

 

00.03.00    Paroles d’élus           

Francky Trichet, Julie Laernoes, Louise Vialard, Emmanuel Terrien, Laurent Turquois.

00.33.26  Mission préparatoire

Jacques-François Marchandise       La Fing

François Peyret                              The Shift Project

Quentin Adam                               La Cantine Numérique

01.17.00 Avis d’experts

01.17.01    Gilles Babinet              Co-Président du Conseil National Numérique

01.40.25    Yaël Benayoun             Présidente association Le Mouton Numérique

Pour prolonger

Les ondes électromagnétiques :

https://www.paris.fr/pages/les-ondes-electromagnetiques-4601

La nouvelle charte du Conseil de Paris :

https://www.paris.fr/pages/paris-et-les-operateurs-de-telephonie-mobile-trouvent-un-accord-sur-le-deploiement-de-la-5g-16817

 

A suivre.

François Sureau, homme libre
En lire plus
Deep Fake, la frontière du vrai
En lire plus